Le bug mystérieux et l’insertion-édition de tableaux sous WordPress !

Mis à jour le

  • Le problème

    Oh putain, la galère ! Le 14 décembre 2010, À 15h15, j’ai voulu enlever les « zéros » inutiles des pourcentages d’additifs de la page « tableau des cigarettes », cela a fait «erreur 500, erreur interne du serveur» !

    Désormais, il est impossible de l’éditer même lorsque les extensions sont toutes désactivées !
    Vais-je à nouveau être contraint d’écraser WordPress 3.0 par 2.9.2 pour éditer cette page ou dois-je la partager en deux de À à G et de H à Z ?
    Je crains que je ne sois contraint de la partager en deux !
    Finalement, j’ai coupé le tableau en deux en passant par WordPress 2.9.2, en espérant que désormais je pourrais les éditer avec 3.0 ! La nouvelle page de «tableaux» s’édite, l’ancienne raccourcie non !

    Donc, le problème de cette page ne vient pas de sa longueur puisque les deux ont la même longueur !

    Alors, je vais être contraint de la copier, l’effacer et la refaire, cela supprimera le commentaire, mais tant pis ! Je l’ai fait, maintenant, je peux les éditer toutes les deux même les extensions activées !

    Cela fait maintenant 3 pages de tableaux, j’ai profité de ce changement pour changer les URL qui commencent maintenant par cigarette-a-g ou cigarettes-h-z, de façon à ce que je puisse savoir quelles pages les robots Google ont visité, mon extension de stats n’affichant pas l’URL en entier !
    J’ai mis à jour le fichier des redirections vers la première a-g !
    Désormais, je n’ai plus besoin de désactiver les extensions pour mettre à jour les tableaux, c’est déjà ça de gagné !

    Du coup, comme ce n’est pas un problème de longueur, puisque l’ancienne et la nouvelle sont aussi longues, j’ai essayé de recoller les deux pages de tableaux des cigarettes pour n’en faire qu’un seul (ce qui est plus pratique) et ça marche ! Je peux l’éditer même les extensions activées, je laisse fermé les commentaires, peut-être que le problème venait des commentaires ?
    Les mystères de l’informatique !

    Trois jours plus tard, le 17 décembre 2010 , j’ai ajouté au menu « DIVERS » une page «photos de paquets de cigarettes» classées dans l’ordre alphabétique. En effet, les cigarettes Dunhills se ressemblent toutes : le bleu ciel et le bleu métallisé ne sont pas très parlant et le gris argenté ressemble vraiment au vert métallisé, j’avais du mal à décrire ces paquets qui n’ont pas de nom ! De même, les Philip Morris select tobaccos, fine tobaccos et ONE sont identiques excepté une bague de couleur sur le dessus du paquet ! Alors, tant qu’à faire, je l’ai fait pour les autres !

    Il y a maintenant une soixantaine de photos de paquets, à raison de 9Ko chaque, cela fait un peu plus de 540Ko la page, soit plus qu’un tableau Calc. En effet, la page «tableau des additifs» pèse 31Ko, soit bien moins !

    L’édition ne bugue pas même lorsque toutes les extensions sont activées, comme quoi le problème de l’édition de la page des tableaux ne venait vraiment pas de la longueur de la page !

    Ce bug des «tableaux des additifs» doit donc venir de la manière dont j’ai inséré les tableaux la première fois !

    En effet, la première fois, j’ai utilisé la fonction de Open Office Calc qui permet de transcrire un tableau en page HTML. Cela le fait bien, mais cela ajoute une vingtaine de lignes au tout début qui créent une page HTML, ces lignes de code font buguer WordPress, il faut les supprimer !

  • Insertion d’un tableau en mode texte (anciennement mode HTML)

    1. Dans Open Office Calc, menu «Édition», «Tout sélectionner»
    2. Menu «Fichier», «exporter»,
    3. il apparait une nouvelle fenêtre, remplir le champ «nom de fichier» avec le nom voulu et sélectionner «XHTML» dans le champ «Format de fichier» puis «enregistrer»,
    4. Ouvrir ce fichier «HTML» avec notepad++ et supprimer toutes les premières lignes de la page HTML situées avant la première balise <table> qui se trouve à la toute dernière ligne et qui indique le début du tableau,
    5. supprimer tout ce qui est écrit après la balise </table> qui indique la fin du tableau,
    6. le tableau peut alors être inséré dans l’éditeur WordPress en mode HTML par un simple «copier-coller». Il apparait dans l’éditeur WordPress en mode HTML comme une suite ininterrompue de caractères impossibles à éditer !
    7. En passant l’éditeur WordPress en mode Visuel, on voit le tableau sans les bordures,
    8. En repassant en mode HTML, la suite ininterrompue de caractères apparait bien rangée, ligne après ligne comme l’est tout tableau écrit en HTML. mais sans les bordures.

    L’inconvénient, c’est que le tableau a perdu sa mise en forme originelle, les caractères sont alignés à gauche et les nombres à droite, le centrage des nombres dans les colonnes a disparu.

    On peut alors modifier l’apparence du tableau en éditant le fichier style.css de votre thème WordPress comme indiqué dans ce tuto du site du zéro. Pour cela, il faut supprimer toutes les propriétés inutiles (voire néfaste pour la validité HTML5 de la page) contenues dans les balises <td> et <tr>.

    • « copier » le tableau HTML dans l’éditeur de WordPress
    • « coller » dans un nouveau document Notepad++
    • menu « Recherche » et « remplacer », on entre dans le champ « Recherche » la balise à modifier, et dans le champ « Remplacer par », la nouvelle balise <td> ou <tr> nue (vide).

    L’avantage, c’est que l’affichage du tableau est géré en CSS (dans le fichier style.css de votre thème WordPress), ce qui assure de la transportabilité de la page si vous changez de thème WordPress et il n’y a aucun attribut inutile dans les balises HTLM, la page est alors HTML5 valide.

  • Insertion d’un tableau en mode visuel

    Dans Open office Calc :

    • sélectionner la partie utile du tableau, pour ce faire sélectionner la dernière cellule du tableau en bas à droite, puis remonter jusqu’à la première en haut à gauche. Puis appuyer sur la touche «Maj» et sans la lâcher cliquer sur la première cellule, la partie sélectionnée apparait en bleu
    • clic droit de la souris «copier»
    • Dans l’éditeur de page de WordPress placé en mode «Visuel» cliquer à droite sur la souris «coller».

    Le tableau apparait proprement, avec les colonnes et les lignes bien placées. Mais le tableau apparait alors sans les bordures et est surchargé de balises inutiles comme celles des «polices de caractères».

    De même que précédemment, on vide les balises <td> et <tr> de leurs attributs inutiles en les éditant avec notepad++ ou un traitement de texte. L’affichage du tableau se met en forme en éditant le fichier style.css du thème WordPress.

    Une fois que l’on sait comment est codé un tableau en HTML ou XHTML, il est alors très facile d’ajouter des lignes par simple «copier-coller», d’en supprimer, de les éditer, en se plaçant dans l’éditeur de pages WordPress en «mode HTML» qui rend justement visible le codage HTML du tableau.

    L’insertion superflue des lignes de code qui décrivent la page HTML crée par Open Office Calc dans l’éditeur WordPress a créé un bug qui m’a fait dépenser beaucoup d’énergie pour pas grand-chose !

    Depuis, j’ai inséré des tableaux de plus de 1100 lignes sans que l’édition bugue même lorsque toutes les extensions sont activées !

A suivre…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte et en appuyant sur Ctrl + Enter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *