WordPress : le partage est mort ! Vive le commerce !

Mis à jour le

Faut-il partager ses plugins perso sur le dépôt de WordPress ?

La question se pose pour les développeurs amateurs (non professionnels) de plugins WordPress qui partagent ces derniers gratuitement sur le dépôt de WordPress.

Pendant cinq ans, j’ai partagé mes plugins. Le premier que j’ai partagé est StatPress Visitors, j’ai cessé de le partager suite aux commentaires presque insultants d’un usager qui était convaincu que ce dernier avait un bug qu’il n’avait pas.

Finalement, j’ai préféré ne plus mettre à jour ce plugin et lorsqu’il est arrivé à terme des trois ans sans mise à jour, j’ai demandé à l’équipe des plugins de le supprimer du dépôt.

Par la suite, j’ai écrit Daily stat, un autre plugin de stats que l’on pouvait installer sur des hébergeurs gratuits sans poser de problème de cohabitation avec les autres sites.

Puis j’ai partagé les versions de WordPress (3.7; 3.8; 3.9; 4.0; 4.1 et 4.2 ainsi que leur mises à jour de sécurité) spécialements adaptées à PHP 5.1.3 des pages perso de FREE (alors que WordPress nécessite au minimum PHP 5.2.4). Pour optimiser WordPress sur cet hébergeur, j’ai écrit trois plugins qui chargent les scripts jQuery, Masonry et jQuery Migrate depuis un cloud. Ces plugins s’appelaient Use jQuery CDN, Use jQuery Cloudflare et Use jQuery jsdelivr.

De façon à nettoyer les tables de données (wp_posts et wp_postmeta) et à optimiser la base de données de mon site chaque soir, j’ai partagé Daily Cleaner Optimizer lite. Et pour que les visiteurs puissent voir les dernières mise à jour du site Recently Updated Posts Widget. C’est celui dont j’étais le plus fier car j’ai écrit sa requête en langage SQL. C’est un langage que j’aime beaucoup car il nécessite de raisonner dans la théorie des ensembles contrairement aux autres langages de programmation.

Tous mes plugins ont été évalués par un 5/5. Mais un usager de WordPress est venu reprocher un bug inexistant [Doesn’t display anything (4.4.1)] à Recently Updated Posts Widget non pas dans le forum support mais dans le Review et en lui attribuant une note de 2/5. Je lui ai répondu vertement, il m’a reproché ma dureté sans se rendre compte de la sienne qui se permet de méjuger un plugin pour un bug qu’il n’a pas sans aucune considération pour le partage gratuit de son long travail de développement.

Cela m’a fortement irrité car ce plugin n’a aucun bug et même s’il en avait un, la première démarche est de signaler le bug sur le forum support pour qu’il soit corrigé.

Par la suite, l’équipe des plugins du dépôt de WordPress n’a pas voulu déplacer ce review sur le forum support.

Pourquoi partager ses plugins ?

  • J’ai bénéficié gratuitement de WordPress, il me semblait normal de partager moi aussi mes créations.

    Mais beaucoup de nouveaux usagers de WordPress ne pensent pas en terme de partage. Ils pensent en terme de consommation. Ils consomment du plugin comme ils changent de téléphone portable : on s’en sert, puis on le jette. Beaucoup d’usagers de WordPress sont consommateurs dans l’âme. Ils ne partagent rien, se servent de ce qui existe et estiment vous faire un cadeau rien qu’en utilisant votre plugin ! Ils pensent avoir un droit à user gratuitement du travail d’autrui et se contrefichent du partage. Tout juste si on ne devrait pas leur dire « merci » d’utiliser gratuitement notre travail.

  • le partage permet d’améliorer le plugin au fil des demandes des autres usagers dans le forum support.
  • Pour le reste partager un plugin gratuitement est une vraie corvée, il faut faire le support en anglais, où des non anglophones comme moi posent des questions dans un anglais aussi approximatif que le mien. De fait les incompréhensions sont fréquentes. Faire le support est un vrai travail qui nécessite de connaître WordPress, les procédures de résolution de problèmes et demande beaucoup de temps à offrir aux autres usagers sur son temps libre sans rien demander en échange, si ce n’est un minimum d’égard.
  • J’ai passé énormément de temps à écrire ce plugin, à l’améliorer en répondant à toutes les demandes d’amélioration, alors je n’ai tout simplement pas supporté qu’un usager viennent se plaindre d’un bug inexistant dans un Review. Et ceci sans respecter la procédure normale, c’est à dire sans signaler l’hypothétique problème via le forum support, donc sans aucun respect pour mon travail ni pour le partage gratuit.

Qu’est-ce qu’une évaluation (Review) pour l’équipe des plugins de WordPress ?

  • Ipstenu (Mika Epstein) a répondu ceci à mon mail, je cite

    A review is someone’s opinion having used your product. When you interact with users, that becomes a valid part of an opinion, because your product is more than just the code, it’s the people behind it.

    The review is valid. They had a problem, they were wrong, they apologized, and they have the ability to alter their review. Either way, their two posts are valid.

    Your reply of « read the FAQ ! » came off a being aggressive. While it was probably not intended to be that way, that’s not how it came across. You then apologized, as English is not your native language, and asked us to delete the post.

    We declined, as the initial review was valid. In fact, it might be more useful if the original poster came back and explained what the conflict was, but we can’t force people into doing things. As it stands, it displays his experience with the plugin and it’s author.

    It’s important for you to stand by your words and your public behavior. Also be aware that a review of 2 stars, with replies, is likely to be read by future visitors. That means that they will see « Oh, it’s not REALLY two stars » – Users are smarter than you give them credit for.

    Le développeur est donc évalué en même temps que son plugin. Je n’accepterai jamais d’être vu comme un fournisseur de service dont on se permet d’évaluer la compétence.
    Je n’ai pas offert en partage gratuitement mes plugins perso pour que des usagers évaluent ma capacité de communication en anglais, mon caractère ou s’en croient autorisé ni pour que l’équipe des plugins de WordPress fasse de même. L’évaluation et le partage ne peuvent pas aller de pair.

  • L’auteur du commentaire a indiqué

    Looks like it’s an issue that may be unrelated to the plugin. Would delete the review but there seems no option to do that.

    mais l’équipe des plugins n’a pas voulu supprimer le Review malgré le souhait de son auteur.

Évaluer, c’est nier le partage

Lorsque quelqu’un commence par voir un bug là où il n’y en a aucun et que l’équipe trouve cela valide, cela ne me donne pas envie de me prendre la tête à faire du partage. Qui dit partage, dit échange, ici, aucun échange, on juge, on évalue.

Avec cette évaluation, je me suis rendu compte que j’avais changé de monde. Je ne me suis plus retrouvé dans le monde de « l’échange », mais dans celui de « l’évaluation », de « la consommation » et du « service commercial ». C’est très actuel, on reçoit des mails pour évaluer les prestations lors d’un support téléphonique. On évalue la prestation du service que l’on a payé; on évalue le travail de son employé, de son subordonné. La relation d’évaluation est nécessairement une relation de domination et non d’échange entre pairs.

Évaluer, c’est établir une hiérarchie de valeurs dans laquelle le développeur est vu comme un fournisseur de service. On n’échange pas avec le développeur, on ne partage pas, on l’évalue comme s’il était évaluable, donc subordonné. C’est un rapport de domination qui nie l’idée même d’échange et de partage.

Le partage et l’évaluation ne peuvent pas cohabiter.

Sur WordPress, chaque plugin est évaluable. J’ai appris à cette occasion, qu’au delà du plugin, WordPress évalue aussi le développeur. Pour WordPress, in fine, un développeur est un sous traitant qui offre un service évaluable. Et qui dit évaluable, dit nécessairement monnayable puisque la gratuité ne peut pas, de fait, être évaluée et monnayée.

Que gagne un développeur amateur à partager son travail ?

Rien, il sera in fine évalué comme un sous traitant qui vend un service à des clients (usagers). L’idée même de partage est nié par l’existence même des évaluations. Un partage gratuit, par définition, n’est pas évaluable car il n’a pas de valeur monnayable. On ne peut pas le revendre, en tirer un bénéfice.

Le partage est une vertu, une pratique personnelle qui ne peut pas se négocier alors que l’évaluation attribue une valeur à un service qui devient lui, au contraire, négociable et monnayable.

Le plaisir que j’avais à partager mes plugin a dès lors complètement disparu. Croyant partager, je me suis rendu compte que j’étais moi-même l’objet d’une évaluation. Partager mes plugins est devenu instantannément un travail chiant et pénible pour lequel je ne gagne pas un rond et où l’on me demande d’être commercial (agréable) avec le client (usager).
Si j’avais eu envie de vivre grâce à la vente d’un plugin, cela aurait pu se comprendre, mais dans le cadre du partage gratuit d’un plugin, c’est inacceptable. De fait, j’ai cessé de partager tous mes plugins ainsi que mon travail de développement sous WordPress avec lequel je n’ai plus rien en commun. Nos philosophies sont radicalement inconciliables.

Lire aussi : Le paradigme de l’évaluation

Partager ou commercialiser ses plugins ?

Le refus de l’équipe des plugins de WordPress de supprimer ce Review (ou de le déplacer dans le forum support) alors que l’usager demande de le faire, m’a profondément choqué.

J’ai compris que « l’évaluation » effectuée par le client (usager), le « sens commercial » du développeur prime sur toute autre considération au yeux de l’équipe des plugins de WordPress. De fait, l’idée même de partage est complètement étrangère à WordPress.

L’importance outrancière donnée par WordPress aux Review et le refus de modifier quoi que ce soit m’a fait comprendre la philosophie ultralibérale de WordPress. J’ai donc supprimé tous mes plugins du dépôt de WordPress car je ne pouvais pas donner mon assentiment à ce mode de fonctionnement qui me répugne complétement.

Il devient clair que du point de vue de WordPress, seuls les développeurs professionnels commercialisant un plugin premium ont intérêt à partager une version d’appel gratuite de leur plugin.
Par ce biais, les usagers de WordPress pourront satisfaire leur besoin de consommation et d’évaluation du service rendu pendant que les développeurs professionnels pourront faire bouillir la marmite à la fin du mois.
Les consommateurs de WordPress pourront évaluer à satiété les développeurs en échange du service commercial rendu par ces derniers.

Les développeurs amateurs, quant à eux, ne gagnent rien à partager leurs plugins. Ils devront clarifier les raisons pour lesquelles ils désirent partager gratuitement leur plugin avec des usagers qui sont en réalité consommateurs et évaluateurs d’un service commercial.

La professionnalisation inévitable des développeurs de WordPress

Est-il encore possible de partager dans le cadre d’un CMS qui raisonne en terme de « part de marché », de « communication », de « service rendu » et non plus de partage comme à ses origines ?

WordPress se pense lui-même comme un service monnayable et évaluable. Auttmattic, la société qui supporte WordPress a été fière d’avoir pu lever 160 millions de dollars en 2014 et racheter WooCommerce en 2015.

WordPress n’a plus aucune vertu, WordPress a une valeur (financière) qui lui permet de monnayer ses parts de marché. Le partage est mort, vive le commerce !

Une analyse de Tom Mc Farlin (qui compte parmi les 100 personnes les plus importantes de WordPress) qui rejoint la mienne est ici en anglais : My Problems with The WordPress Plugin Repository

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte et en appuyant sur Ctrl + Enter

7 réflexions au sujet de « WordPress : le partage est mort ! Vive le commerce ! »

  1. Bonjour luciol,
    2 mots : bel article.
    J’ai découvert ton site lors de tes maj de WP pour Free (j’ai bien dû te remercier pour ça sur la pointe des pieds), et j’ai aussi parcouru tes articles sur le tabac qui sont fort intéressants. Cet article a donc piqué ma curiosité.
    Je me dois de le relire après avoir pris un café, mais je trouve ton analyse très juste dans un sens, faut dire que je n’en pense pas moins, mais également innocente dans un autre. J’essayerais d’être plus loquace après mon café. :)

  2. Bonjour,

    j’utilise déjà votre plugin sur mon 1er site et là je viens de l’installer sur mon forum en passant par ftp et en copiant les fichiers de mon premier site vers le deuxième.

    Votre plugin est bon je le garde ! :o)<

  3. Bonjour !
    Tout est dit enfin écrit !
    J’utilise votre extension « Daily Cleaner Optimizer Lite » depuis un an sur mon site ! Un vrai bonheur, un simple clic, nettoyage base de données nickel !
    Bien entendu, il fonctionne très bien sur la dernière version de WordPress.
    Maintenant si l’on recherche un plug-in avec le mot « Cleaner Optimizer », on tombe sur une vraie usine à gaz, il faut sortir de HEC pour s’en servir !
    Bon, bravo pour votre article et tous mes compliments pour votre travail.
    Cordialement.
    JCFM

  4. Bonjour

    Je me permet de vous écrire ces quelques lignes pour vous remercier chaleureusement…
    Cela faisait dèja quelques temps que j’essayais de rapatrier mes sites en local sans succès, toujours un bug pour m’embêter au dernier moment….
    Puis je suis tombé sur votre site par hasard et votre tutoriel sur ce sujet est tous simplement formidable…
    Je l’ai d’ailleurs sauvegardé.
    Je trouve dommage que vous ne partagiez plus vos plugins très utiles, pourquoi ne pas les partager sur un site perso avec un petit appel au don….

    Courage et bravo pour votre site sur les additifs !

    1. Bonjour,
      Merci pour ces compliments. Le partage des plugins perso induit d’une façon ou d’une autre un forum de support ou mieux encore une communauté d’usagers sur un forum.

      Sur un site personnel sans forum, les usagers écrivent sur le seul choix qui s’offre à eux : les commentaires. Mais ce format n’est pas du tout adapté au support communautaire. Un forum permet de regrouper les discussions par sujet, par problème et dispose d’une recherche. Le support se fait en anglais, langue de l’informatique, mieux s’il est aussi en français.

      Les développeurs open-source partagent leurs logiciels sur des sites spécialement conçus à cet usage comme Github ou Bitbucket, ce qui permet un développement en équipe avec un système de versionnemment des fichiers décentralisé (Git, mercurial)

      J’ai appris à me servir sommairement du système de version de fichiers SVN, il faudrait alors que j’apprenne aussi Git ou Mercurial.

      Comme vous le voyez, partager ses logiciels n’est pas une mince affaire, cela représente beaucoup de travail.

      Mon expérience de partage pendant cinq ans de mes plugins perso sur le dépôt de WordPress ainsi que celui de bénévole sur le forum support de wordpress-fr.net ne me donne pas envie de prolonger cette expérience.

      Peut-être qu’un jour serai-je à nouveau motivé ?

      Pour l’instant, en ne partageant rien, en n’aidant personne, je redécouvre le plaisir d’être zen, personne ne me prends la tête et cela fait du bien.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *